Recherche :
  
  

  PERSONNAGES

précédent suivant

Henri PETIT

(1897 - 1980) dit ROMANS

En 1942 Henri Romans-Petit arrive dans l'Ain o il tablit immdiatement des contacts avec la Rsistance. Au bout de quelques mois, en dcembre 1942, il commence organiser lhbergement de rfractaires du STO.

Il cre en juin 1943, prs de Mongriffon, une cole de cadres pour former les maquisards dont le nombre augmente sans cesse dans la rgion. En juillet 1943, les camps, qui ne doivent pas, pour des raisons de scurit et de mobilit, compter plus de 60 hommes, sont rellement structurs. Au mme moment, les contacts se multiplient entre le maquis de lAin et lArme secrte (AS). En septembre, sous la direction de Romans-Petit, les maquisards ralisent deux coups d'clat : ils prennent un dpt d'Intendance des Chantiers de Jeunesse Artemare et l'Intendance de l'Arme Bourg-en-Bresse.

En octobre 1943, Romans-Petit devient chef militaire, responsable de lArme secrte (AS) pour le dpartement de l'Ain. Le 11 novembre 1943, il organise le clbre dfil d'une partie de ses troupes (250 hommes) Oyonnax. Devant une foule mduse puis ravie, il dpose une gerbe en forme de Croix de Lorraine au monument aux morts avant de quitter la ville en bon ordre. Le dfil d'Oyonnax, film par le fils de Henri Jaboulay, abondamment racont par la presse clandestine et la radio de Londres, a un impact trs important sur la population franaise et sur les Allis pour lesquels la rsistance arme franaise a dsormais une existence concrte.

A la fin de l'anne, alors que les effectifs paramilitaires de lAin (AS et maquis) atteignent 2 000 hommes, il prend en main les forces clandestines et lAS de Haute-Savoie en remplacement du commandant Vallette dOsia ; il y applique les mmes principes que dans l'Ain : cole de formation des cadres, action brve et repli rapide. Il est en liaison avec Londres par le biais de la mission "Musc" compose de Jean Rosenthal (Cantinier), charg de linspection des maquis, et de Richard Heslop (Xavier) du SOE britannique. Pour rpondre au besoin de parachutages darmes, il choisit le plateau des Glires prs d'Annecy o, en janvier 1944, sont rassembls tous les maquisards du dpartement.

Il regagne l'Ain aprs avoir confi le commandement des Glires "Tom" Morel.

Lorsque, le 5 fvrier 1944, 5 000 Allemands appuy par de laviation attaquent en masse les camps du maquis de lAin, y massacrant les maquisards, Romans-Petit se rend immdiatement sur place ; ski, il part la recherche des rescaps, passant au travers du dispositif allemand. Il rorganise ensuite le maquis et rencontre les responsables des forces du Haut-Jura.

Le 6 avril 1944, plusieurs milliers de soldats de la Wehrmacht sont rassembls dans la rgion d'Ambrieu et donnent lassaut le lendemain. Le colonel Romans-Petit dcide alors de disperser les maquis ; ceux-ci organisent nanmoins des oprations de sabotage de nuit. Les Allemands se vengent sur les villages dOyonnax et de Saint-Claude, entre autres.

Le 6 juin 1944, prvenus du dbarquement, les maquisards dtruisent le dpt d'Ambrieu, plaque tournante du rseau ferroviaire du sud-est. Cinquante-deux locomotives et dix machines outil sont rendues inutilisables. Le mme mois Henri Romans-Petit est fait Compagnon de la Libration par dcret du gnral de Gaulle.

Le 11 juillet 1944, les Allemands tentent une contre-offensive d'envergure avec quelque 27 000 hommes. Les 5 000 maquisards du colonel Romans-Petit parviennent rsister malgr de violents combats. En septembre l'Ain est libr.

Aprs la guerre, Henri Romans-Petit reprend son mtier de publicitaire. Il est galement administrateur de socits, notamment dans l'lectronique.

Prsident d'honneur des Anciens des maquis de l'Ain et de Haute-Savoie et prsident de l'Association nationale des Rsistants de l'Air, il est galement membre du comit directeur de la LICRA.

Il est lauteur de plusieurs ouvrages sur la guerre et notamment Les Obstins et, en 1974, Les Maquis de l'Ain.

Henri Romans-Petit est dcd le 1er novembre 1980 Ceignes dans l'Ain. Ses obsques se sont droules devant le mmorial du Val d'Enfer Cerdon (Ain). Il a t inhum au cimetire d'Oyonnax.


extrait de la biographie de l'Ordre de la Libration
Compagnon de la Libration


A CEUX DU MAQUISMes Petits,
Nous avons fait ensemble un chemin long et difficile. Nous avons connu tous les risques, support toutes les privations, car nous avions au coeur l'image de nos martyrs, l'esprit la certitude de la Victoire.
Que demain vous soit favorable !
Le combat continue et peut-tre y participerez-vous encore.
Envisagez l'avertir avec confiance, car, n'ayant pas eu peur de la mort, vous affronterez la vie allgrement. Et vous connatrez les jours pleinement heureux auxquels vous donnent droit vos sacrifices.
Quant moi, je vous dois des joies profondes, dont le temps ne peut altrer le souvenir. Je vous suis redevable de tant d'motions de qualit, de tarit de gestes affectueux, que je me permets de vous embrasser tous, en voilant mes larmes.

Lieutenant-Colonel ROMANS

La Voix du maquis le, 7 sept, 1944


  >>  Liste des articles


copyright © 2017 IO Network

Accueil  |  Plan du site  |  Contact  |  Bibliographie  |  A propos  |  Annexe