Recherche :
  
  

  PERSONNAGES

précédent suivant

Guisto COSTA

Pseudo Guy caporal





Maquis du Haut-Jura Service Périclès, camp Tony, groupe Garrivier


Annuaire Périclès_09/38


Il naît en Italie, au nord de Venise, le 9 décembre 1922. Sa famille arrive à Morez en 1929. Depuis son arrivée en France, il est placé comme commis de ferme dans différents endroits pendant les congés scolaires et durant l'été. Les temps sont durs ! « Une bouche de moins à nourrir ! » et comme salaire il ramène des pommes de terre et du beurre pour la famille. Il exerce successivement le métier de surfaceur de verres optiques à la "Verrerie" de Morez, menuisier puis ouvrier lunetier. Il perd sa mère le 24 décembre 1940.  En mai 1942 il quitte Morez et travaille dans une ferme sur Longchaumois (En Belbouchet chez la "comtesse de Belfont" originaire de Lyon). Il retourne à Morez pendant l'hiver 42-43. En mars 1943, lui, son copain Hughes appelé « Hugo » (futur Zato,son copain et voisin) et ses deux frères, Séverin et Guy, refusent  de partir travailler en Allemagne(S.T.O.). Les quatre ont déjà été contrôlés. Ils s'échappent de justesse lors d’un autre contrôle dans le "Morez le Bas" sur la place de la Samaritaine. Il traversent la Bienne, arrivent  à  la « Cour du Roi » (Là où « On loge à pied ou à cheval »), par le chemin des Essarts (Zone libre avant le 11 novembre 1942), le « château Jobez » (entre Morez le Bas et Morbier) et très proche de la Zone interdite (ou Zone Rouge). En fait, la ville de Morez est coupée par la ligne de démarcation d’une façon très spéciale et le "Bas de Morez" en particulier dans le secteur des cours d’eau de la Bienne et l’Evalude et ses deux ponts (Ce qui permettra d’ailleurs à des passeurs (Georges COLIN et LaurentPESENTI son beau-frère) , habitants des lieux, d’effectuer les passages plus facilement malgré le dispositif mis en place par les autorités allemandes de Morez. « Ils prennent la montagne » : ils deviennent tous quatre réfractaires au S.T.O. (Service du Travail Obligatoire) Ils se rendent tous les quatre "En Belbouchet", endroit bien connu de Guisto, car il y a déjà gardé un troupeau. L’endroit est tranquille et à l’écart des contrôles. Ils y restent tout l'été 1943. Ils sont avertis d’un décès dans la famille Costa. Guisto et ses deux frères ne peuvent malheureusement pas prendre le risque d’assister aux obsèques leur jeune sœur Albina, âgée de 14 ans, décédée à Morez, ville pourtant si proche, car ce déplacement est trop dangereux. Guisto, très éprouvé par cette disparition et par cette interdiction imposée pour leur survie, décide alors de changer de lieu. Il décide de se rendre à nouveau dans le pays de Gex (Ain), tranquille, à la météo plus clémente, où il s’est déjà rendu pour travailler alors qu’il était plus jeune. Il quitte ses deux frères, Séverin et Guy et son copain Hugo et retrouve la ferme de la famille Geiser à Saint-Genis-Pouilly


 


à suivre...


>>>>>>>>>> insérer


 


<<<<<<<<<< 


En cours de rédaction MHJSP/Taskolasi_21/09 2014 Droits réservés 


 Source:Témoignages : Ardent, Séverin, Guy, Linard, Nado, Tarzan, Tino, Marc, Ponpon, Roméo, Romil, Toby, Nino


MAQUIS DU HAUT-JURA (Camp Martin : 78 hommes) Témoignage de Rimb, Paris le 22/11/1987 Droits réservés.


MAQUIS DU HAUT-JURA  Témoignages de Rancy


PERICLES MHJ Archives  Blandan ou Flamant


MHJ  Archives Taskolasi


 


 


copyright © 2017 IO Network

Accueil  |  Plan du site  |  Contact  |  Bibliographie  |  A propos  |  Annexe