Recherche :
  
  

précédent suivant

  SOUVENIRS

Des maquisards yougoslaves reus par la municipalit de Bourg en Bresse

Des maquisards yougoslaves qui ont combattu en France ont t reus par la municipalit.
Trs mouvante crmonie que celle que faisait la municipalit de Bourg pour accueillir hier une dlgatiion d'anciens maquisards yougoslaves ayant combattu dans les rangs de la rsistance franaise du Vercors, du Grsivaudan et de l'Ain.
Ils taient dix, dix qui ont survcu ces combats et dont un groupe appartenait aux troupes clandestines du colonel GIROUSSE. Ils mirent d'ailleurs 20 ans aprs la guerre pour retrouver ce chef du maquis de l'Ain, dont ils avaient gard un si ardent souvenir.
Ce groupe se composait au dpart de 11 hommes qui, comme leurs camarades, avaient choisi de s'vader de l'arme allemande o ils taient enrls de force pour rejoindre les maquis franais. Ce sont donc des combattants qui bien qu'trangers ont lutt pour librer notre pays. On leur doit un puissant hommage et c'est avec joie d'ailleurs que les accueillait hier matin dans les locaux de la mairie un autre maquisard valeureux, M. Marius ROCHE, maire adjoint Bourg en Bresse.

Cette rception se droulait en prsence du colonel GIROUSSE et des membres de l'association des maquis de l'Ain et du Haut-Jura dont il est le prsident et M. JACQUET, le secrtaire. C'est avec beaucoup de chaleur que tous se sont retrouvs, ont chang cadeaux et souvenirs et ont joint leur verre en honneur de rudes combats mens ensemble. La dlgation yougoslave tait elle-mme trs mue qui comptait un seul survivant du Vercors, les cinq du maquis du Grsivaudan et cinq autres encore sur les onze qui luttrent auprs du colonel GIROUSSE. Aprs avoir lutt pour la libration de la France, ceux-ci choisirent ensuite de rejoindre la rsistance de leur pays o ils combattirent dans les troupes de TITO. On ne s'tonnait donc pas de voir hier accroche leur veston la fameuse toile rouge, signe du ralliement du socialisme yougoslave. Il y avait parmi eux Ciril SIVIC qui conduisait la dlgation et le colonel Gabriel PANGERC, clbre sous le nom de Zbichko dans la rsistance franaise.

PRESQUE QUARANTE ANS PLUS TARD...

C'est l'association des maquis de l'Ain et du Haut-Jura que l'on doit leur venue en France. C'est elle qui l'an dernier se dirigeait Ljubljana en Yougoslavie la rencontre des camarades yougoslaves pour formuler l'invitation cette rencontre en France. Une rencontre qui doit s'accompagner de la visite de tous les lieux de la rgion o se passrent les combats.

Ainsi aujourd'hui sera-t-il consacr un voyage dans l'Ain pour retrouver les emplacements o chacun sjourna. Puis 18 heures se droulera une crmonie au Val d'Enfer autour du monument des maquisards. Demain, la rencontre s'chelonnera successivement Echallon, au Cerdon, puis Nantua autour du monument des dports. Et c'est lundi que les amis yougoslaves s'en iront retrouver leur pays.

De ce sjour en France sans doute garderont-ils souvenir. Des souvenirs s'ajoutent ceux des combats mens ensemble et ceux peut-tre des douces et grivoises chansons qui offraient distraction en temps de guerre dans nos maquis franais. Mais nous ne vous en rpterons pas ici les paroles.

A. DOURY
Le Dauphin 5 juillet 1980

précédent suivant


Lexique des sigles
copyright © 2017 IO Network

Accueil  |  Plan du site  |  Contact  |  Bibliographie  |  A propos  |  Annexe