Recherche :
  
  

précédent suivant

  LA BATAILLE DU RAIL ET LE PLAN VERT

La Rsistance pargne Bourg un dangereux bombardement arien sur la gare S.N.C.F.

L'Etat-Major de Londres, vers la fin mai 1944, envoya un ordre impratif libell peu prs ainsi : Rduire tous les aiguillages principaux de la gare de Bourg, sinon enverrons avions pour excuter ce travail.

Immdiatement de nombreux cbles furent changs entre le Poste de Commandement dpartemental de l'Ain et Londres. Finalement l'opration arienne fut abandonne momentanment.

R.M. Beer : sabotage des locomotives
Des dispositions furent prises aussitt, et grce au dvouement des cheminots, GODARD, chef de renseignements, fit parvenir le plan complet des installations. Dans la nuit du 8 juin 1944, Nol PERROTOT (MONTREAL), chef du groupement nord, reut mission de raliser le sabotage le plus rapidement possible; le Groupe WERNER, assist de Michel PESCE, attaqua.

Cette opration fut prpare minutieusement et russit pleinement. Trente-huit locomotives et plusieurs aiguillages furent sabots. Aprs une reconnaissance arienne, l'Etat-Major Interalli adressa au maquis de l'Ain de trs vives flicitations. Un beau travail de sabotage avait t accompli, et de nombreuses vies humaines avaient t pargnes, puisque Bourg avait chapp un bombardement arien.


La Voix du Maquis

précédent suivant


Lexique des sigles
copyright © 2017 IO Network

Accueil  |  Plan du site  |  Contact  |  Bibliographie  |  A propos  |  Annexe