Recherche :
  
  

précédent suivant

  LA MEMOIRE

Mmorial des Maquis de l'Ain et de la Rsistance

O je meurs renait la Patrie (Aragon)

CERDON (01450)
Le Val d'Enfer

Le 19 aot 1945, l'Association des Anciens du Maquis de l'Ain qui vient de natre, prside par le colonel ROMANS PETIT (Henri PETIT), dcide de construire un monument la mmoire des morts des Maquis de l'Ain et du Haut Jura.

L'ide de ce projet est adopte l'unanimit. L'A.M.A. (Association des Maquis de l'Ain) cre une commission charge d'tudier ce projet.

Dans un souci d'unit d'anciens rsistants, cette commission est largie des membres des FTP et sera dnomme : Comit d'rection du Monument aux Morts de la Rsistance de l'Ain dont Maurice MORRIER chef de la rsistance du Bugey est lu prsident.
Le choix du site : cette commission dbute ses travaux par le choix de l'emplacement de ce monument. Le site du Val d'Enfer Cerdon est adopt. Ce choix a t influenc par le lieu gographique, centre du dpartement, par la destruction de 52 maisons par les Allemands en juillet 1944, et par de nombreuses victimes parmi les civils et des maquisards tus au combat dans ce canton.

Le choix du projet : M. Charles MACHET sculpteur et MM Nol ALBERT et Albert JAINE architectes ont t les laurats du concours national organis pour ce projet.
La municipalit de Cerdon et son maire M. Ren LYOT avaient donn un avis favorable pour la construction du monument le 8 juin 1947.

La premire pierre de ce monument est pose le 26 juin 1949 par le gnral KOENIG , hros de Bir Hakeim, et l'inauguration est prside le 29 juillet 1951 par Mme CHAMBONNET , veuve d'Albert CHAMBONNET dit DIDIER, chef de la rsistance R1, Compagnon de la libration et le prsident du Conseil Gnral M. Jean SAINT CYR, dput de l'Ain.

La crmonie d'inhumation dans le monument du corps d'un maquisard inconnu a lieu le 29 mai 1954 sous la prsidence du Prsident du Conseil de la Rpublique (aujourd'hui le Snat), M. Gaston MONNERVILLE.

La commission passe ensuite au projet de construction d'un cimetire au pied du monument qui recevra les corps de maquisards morts pour la France.
88 maquisards, dont 30 inconnus, seront inhums.

Le Gnral de GAULLE prsidera le 24 juin 1956 l'inauguration de ce cimetire en prsence d'une foule considrable.
Le 20 mai 1965, le comit se dtache de l'A.M.A. et prend son autonomie sous l'appellation de Comit Dpartemental du Monument aux Morts des Maquis de l'Ain et de la Rsistance

Le 22 dcembre 1982, dcs subit du Prsident Maurice MORRIER. Le comit se runit Cerdon pour dsigner l'unanimit Marius ROCHE ancien des maquis de l'Ain, prsident de ce comit, qui deviendra le 6 dcembre 2003 le Mmorial des Maquis de l'Ain et de la Rsistance . Cet ensemble est la proprit du dpartement de l'Ain.

On peut lire dans l'ouvrage de M. Franois BEDARIDA La Mmoire des Franais qui consacre une importante part l'action des maquis de l'Ain la phrase suivante : Oyonnax et Val d'Enfer, le processus commmoratif dans l'Ain prsente un double caractre d'illustration et de symbole : symbole de par la puissance vocatrice du dfil d'Oyonnax du 11/11/1943 d'une part et du monument la Rsistance du Val d'Enfer Cerdon d'autre part, et illustration la fois par son ampleur et par les difficults qui ont caractris son droulement

Il est bon de rappeler que l'oeuvre du Val d'Enfer a t finance avec l'aide de l'Etat, du dpartement, des communes, d'une participation syndicale ouvrire, de dons privs, de l'argent vers par des passants anonymes dans les 2 troncs installs au bord du monument et lors des manifestations patriotiques diverses.

Liste des inhums

Le sculpteur : Charles MACHETn lzieu en 1902, mort depuis quelques annes. Il s'inscrit en 1927 l'cole des Beaux-Arts de Lyon. Son professeur de sculpture est Prost. Il obtient une bourse de Paris. Il tudie les oeuvres de Rodin, Bourdelle, Pompon. En 1933, il est-nomm professeur l'cole des Beaux-Arts de St-tienne. En 1942, il la quitte pour l'cole des Beaux-Arts de Lyon o il enseigne jusqu'en 1966. Il est surtout connu pour ses portraits bustes (cf. J.J. Lerrant, Machet, sculptures, pastels, dessins). Le sculpteur est aid dans la conception du monument par deux architectes DPLG associs : Nol ALBERT et R. JAINE, de Lyon.

Site web de Charles MACHET www.charlesmachet.com



Extrait du discours prononc Cerdon par le colonel Henri ROMANS-PETIT le 29 juillet 1951 lors de l'inauguration du monument aux morts du maquis de l'Ain situ au Val d'Enfer.

Partout nous avons eu des maisons amies qui nous ouvraient leurs portes malgr les dangers de notre prsence, partout nous avons eu des paysans qui nous ravitaillaient et dont la ferme a souvent t dtruite en raison mme de cette aide, partout nous avons eu des habitants qui veillaient sur notre scurit au mpris parfois de la leur; souvent, nous avons eu dans les mairies des camarades qui nous tablissaient des cartes d'identit. Que de fois au retour d'une longue absence nous trouvions des foyers vides ou des murs calcins. Parfois aussi nous faisions de rudes parcours pour saluer la dpouille d'un de nos bons amis.

Photo Sylvette GERMAIN (1989)

Inhumation du Maquisard inconnu en 1954 Cerdon
au monument du Val d'Enfer

précédent suivant


Lexique des sigles
copyright © 2017 IO Network

Accueil  |  Plan du site  |  Contact  |  Bibliographie  |  A propos  |  Annexe